Nip-Hop Project // FR

**In english, here**

Un jour, Jésus de Nazareth himself m’est apparu en rêve et m’a dit « Woodyni… Nip-Hop… Rendors-toi ».

Et c’est de là que l’idée du NipHop Project est née.

–  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –

Comme je doute franchement que quelqu’un puisse avaler cette couleuvre (je dirais même, cet anaconda), voici la vraie histoire:

« Nip-Hop », c’est simplement la contraction de Nippon (Japon) et Hip-Hop (la danse). J’aime vraiment l’un et l’autre, séparément… Mais lorsque les deux se rencontrent, c’est le coup de coeur assuré!

**Violons**

La danse, j’ai commencé à l’âge de 11 ans pour m’arrêter 2 ans après… Pour recommencer vers 18 ans… Puis pour me re-arrêter 2 ans après, afin de suivre la voie « normale »: études-diplômes-métro-boulot-dodo-impôts.

Mais là, je suis de retour! A bloc! Vénère! Les yeux injectés de SANG! Les veines gonflées au max!! A la Végéta, quoi!!!

705224820

Quant au Japon… 🙄 Par où commencer?

A l’heure actuelle, de nombreux aspects de la culture nipponne m’attirent. Des choses que je méprisais auparavant attisent ma curiosité maintenant (par exemple avant je me disais: « les manga? Pfff, c’est pour les lycéens boutonneux… » ou alors « les bento? Pfff, c’est pour les bobos parisiens mangeurs de salade de quinoa ou les mères au foyer fan de scrapbooking… »).

La plupart du temps, ces découvertes arrivent soit par hasard¹, soit de fil en ficelle²…(Note: les gens disent souvent « de fil en aiguille » mais je préfère « fil en ficelle »….)

¹ le hasard d’une rencontre, de la lecture d’un article dans un journal, sur un forum… comme illustré ici:

THUMB1
« Mugiwara », « Gomu Gomu No », c’est du vocabulaire de la série One Piece…

² Ahem… L’explication du point n°2 est un peu plus délicate. Disons que la culture d’un pays, c’est comme une grosse bulle géante dans laquelle il y aurait plein de petites bulles…

THUMB2

Il n’y a pas de porte d’entrée bien déterminée et il est assez facile de naviguer d’une bulle à l’autre…

La bulle japonaise, voilà comment je la perçois:

THUMB3

En ce qui me concerne, je suis rentrée par la bulle ETC! à savoir la culture urbaine et plus précisément, la danse hip-hop. J’ai été subjuguée par les prouesses, l’efficacité, la précision et l’énergie de ces danseurs (parfois très jeunes).

Je ne soupçonnais pas cela dans un pays asiatique… Ce que j’avais en tête était plus proche de ça (zappez à 25 sec):

J’ai rapidement ravalé ma salive, ma langue et mes préjugés après ce coup de foudre :

Puis de la bulle ETC! j’ai bifurqué dans la bulle LANGUE… Puis ANIME, MUSIQUE et DRAMA (euh… timidement)

THUMB4

Voilà, c’est ça de « fil en ficelle » (et on peut arrêter les violons)…

Et le « Project » dans l’histoire?

PROJECT, c’est juste pour m’la péter, pour que ça ait un côté stylé. Genre, je fais des trucs dans ma vie, quoi…

Mais plus sérieusement, ce côté « projet » est encore à l’état embryonnaire; il n’a pas de contours bien définis ni de directions bien tracées… Je continue de mener ma vie normale avec mon métier pas glamour jusqu’au moment où je sauterai le pas et basculerai du côté bohème de la force, pour me focaliser sur ce project qui n’existe pas encore.

Vous voyez, Clark Kent? Il est journaliste au DailyPlanet le jour, tarlouze en combinaison lycra bleue électrique la nuit ou durant sa pause déjeuner (ok, il sauve des vies mais bon…). Si lui peut jongler avec sa double vie, rien n’est perdu pour moi…

ClarkSuperman

A plus

Leave a comment :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s