[REPORT] STAGE JUNIOR ALMEIDA

Après des mois de dictature féroce, moi – Woodyni – lâche enfin les manettes de La Galérienne à Jahtoine, le wave addict! Après tout, quoi de mieux que de siroter tranquillement une piña colada allongée sur la plage de sable blanc, pendant que les autres font le taff? En vérité, je bois un mug de thé vert assise devant mon ordi, sur une chaise en plastique qui fait mal aux fesses… mais c’est bien de rêver un peu…

Bref! Jahtoine a eu l’amabilité de bien vouloir partager son expérience, pédagogiquement et émotionnellement riche, la légende Junior Almeida 🙂

Let’s go!

❝ Après un début assez chaotique (une course avenue et boulevard clichy), j’arrive enfin au stage de Junior Almeida.

Déjà une chose me choque, le nombre de personne ! Nous ne sommes que 2 : une italienne et moi même. A cela, se mêlent beaucoup d’incompréhensions.
La première est ce manque de personne à un stage de Junior Almeida alors que le Jr Almeida est, en plus d’être un danseur exceptionnel, un pionnier de la street dance autant en locking qu’en popping !
Le deuxième est ce manque de personne alors que l’on se trouve à Paris où il y a le Juste Debout, le Cercle underground et une jeunesse qui danse. Où sont ils ?
Ce malheur fera pourtant mon bonheur !
J’ai pu poser mes quelques questions de novice, par exemple : qu’est ce que le dimestop ? La différence entre wave et snaking ? Ce genre de précision très importante. Bénéficier de conseil notamment sur la vague des bras :

– ne pas aller trop vite pour que les personnes voient davantage l’illusion
– soigner le passage à la fin de la main
– ne pas casser la ligne de la vague
– avancer le bras quand je fais la vague pour que le coude avec son mouvement très dur puisse moins se voir et gagner en fluidité (conseil hérité de Taco s’il vous plait)

Une foule de détail qui fait la différence 😉

Junior AlmeidaUn bonheur également de le voir danser en vrai ! Junior Almeida a une maitrise totale de sa danse ! C’est un magicien et pour cause on était bien dans le workshop spécialisé en wave et animation ! C’est fou de voir comment il a réussi à complexifier ses waves moment que j’ai le plus apprécié. Tout le reste était nécessaire : n’ayant eu qu’un cours avec l’excellent waver Djidawi, je n’ai que peu de base. Tout une partie du cours était réservé aux fondamentaux !
Là on a vu le « carré » au niveau des directions qui nous a permis d’enchainer sur une deuxième partie de chorée mi wave-mi puppet ! Elle m’a permis de donner beaucoup de direction pour chercher mon style !
C’est aussi ce que l’on recherche dans un stage : de l’inspiration ! Forcé de constater que les possibilités qui me sont offertes (en échange d’un travail assez conséquent) sont tout bonnement impressionnante… magique !
Magie est un terme est revenu souvent dans ce stage … Comme l’a dit Monsieur Almeida : « l’animation c’est créer à partir de rien ».
Il m’a permis de découvrir ce que j’aimais le plus : l’animation, l’illusion, le mime matrice de tout cela !
Et effectivement, la dernière face de ce stage était bien la culture ! Culture hip hop ou funk que j’apprends de plus en plus à aimer 😀

Junior Almeida a bien mis en avant les évolutions du mouvement :
– mime/automate => pop/robot avec les dimestops => funkybot/electricboogaloo
– faire les distinguos subtils entre stroboscope/dimestop/simbad
– Les pas de l’époque qui ont été montrés

Le tout avec bonne humeur et humour 😀 Quelqu’un d’ouvert et vraiment très sympa !!!!

.

Jahtoine, motherFunker 

Publicités

Leave a comment :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s