Good Bye 2013, Hello 2014!

Aujourd’hui c’est le 31 décembre.

Nombreux se préparent à enterrer joyeusement l’année 2013 pour accueillir à bras ouverts l’année 2014.

On remarque généralement deux écoles:

 le groupe n°1, les pépères, qui vont se réunir autour d’un bon repas agrémenté de douceurs culinaires;

 le groupe n°2, les fêtards, qui… font la fête.

Obvious
Un peu d’évidence, ça fait pas d’mal… Par contre, le « piDgeon », c’est pas de moi…

(Il y a aussi un 3ème groupe, les autres, qui se moquent du réveillon comme de l’an 40, ou alors qui n’ont que peu d’interactions sociales, par choix ou par contrainte, ou qui bossent… Bref, ceux qui sont ni dans le groupe n°1, ni dans le groupe n°2, les autres quoi!)

Dans un cas comme dans l’autre, à 23 heures 59 minutes et 50 secondes, les gens vont entonner en chœur le décompte fatal : 10!… 9!… 8!… vous connaissez la suite.

A 00h00, les sourires émaille diamant seront de sortie et on fera sauter les bouchons des bouteilles de champagne. On se souhaitera la bonne année puis s’ensuivra la première salve de résolutions, ces fameuses décisions qui ont pour réputation de ne surtout pas être suivies. A cette étape, la tendance est à l’élévation: être plus généreux, mieux organisé, plus altruiste, davantage sportif…

Il est toutefois important d’utiliser le bon ton – grave, solennel ou détendu -, afin d’être plus crédible. Un peu comme Bill Clinton quand il affirmait qu’il n’avait jamais pratiqué de triolisme avec Melle Lewinsky et M. Cigare. Mais rassurez vous, dans votre cas, il n’y aura pas de Kenneth Starr pour s’acharner à vérifier la véracité de vos propos.

A 00h20, on pestera contre son opérateur téléphonique en constatant avec impuissance la saturation du réseau.

Au petit matin, le spectacle sera moins glamour: paupières lourdes, ventre arrondi et l’air hagard pour le groupe n°1; collants filés, démarche claudicante, voix rocailleuse et maquillage fané pour le groupe n°2.

C’est généralement le moment privilégié pour la deuxième salve de résolutions, qui se veulent plus dans la modération: arrêter de fumer, diminuer la consommation d’alcool, moins faire la fête…

[Attention!]
Faire la fête, c’est bien J'aime.
Faire la fête et atterrir dans un caniveau humide avec une bouillasse verdâtre plein de grumeaux sur la joue; se réveiller amnésique dans son lit quelques heures plus tard sans avoir compris ce qu’il s’est passé, c’est pas bien J'aime pas. Et prudence sur les routes, vous êtes peut-être pas cons, mais les autres… on ne sait pas!
Voilà, c’était le petit conseil gratuit…nerd2
[/Attention!]

.

Bref, bref, bref… A l’origine, je voulais vous donner une vraie info intéressante mais vu que je ne peux m’empêcher de raconter mille choses plutôt que d’aller droit au but, ce sera pour la prochaine fois 😉

.

Woodyni, ou plutôt son clone-esclave, qui bosse même les jours de fetes…

Publicités

Leave a comment :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s