[NIMP] C’est quoi, un bon acteur d’entreprise?

Manier l’art du blogging clandestin sur son lieu de travail n’est pas chose aisée, croyez-en mon expérience…

Ecrire un article sur des aventures nippones tout en établissant le chiffrage des dépenses trimestrielles sur affaires, cela demande de l’organisation, de la rigueur et une bonne dose de sang froid. Mais par dessus tout, cela requiert des qualités d’acteurs d’entreprise.

Mais quoi qu’est-ce donc que ça s’agit??

Le cinéma d’entreprise, ou encore appelé le corporate acting, est un mouvement bien plus répandu qu’on ne le croit à travers le monde. C’est un ensemble de techniques et de savoir faire visant à feindre de travailler tout en travaillant pour de vrai mais en fait pas vraiment quoiqu’ au final, en y regardant bien, si quand même, un peu… Ca permet de dégager plus de temps pour ses activités extra professionnelles, tout en ayant l’air de l’employé modèle.

Je sens déjà la rage s’intensifier chez les plus outrés d’entre vous, donc avant de monter sur vos grands chevaux, en hurlant « MAIS OU VA LA FRRrrRAAAaNCE???!!!! », comprenez bien qu’entre un acteur d’entreprise et un fumiste, il y a un monde.

Et le rapport avec le blogging? Mais comment font ces bloggeurs pour qui leurs sites n’est pas un job à temps plein, qui ont un travail, une famille, des amis, un chat? Comment font-ils bon sang??

HarryFR

C’est simple, les amis, ils font semblant. Alors ils vont pas faire semblant d’avoir un chat, semblant d’être marié avec deux enfants ou encore blogguer pour de faux. Non, il font semblant de travailler, tout simplement.

Au fait, je dis « acteur d’entreprise » mais ça peut bien s’étendre à l’ensemble du monde du travail. De même, il existe les « acteurs d’écoles » (à leurs risques et périls… quoique les diplômes sont presque offerts de nos jours) et les « acteurs de chômage » (un tout autre débat…).

Les bons acteurs d’entreprise se caractérisent par:

1) LES BASES:

– savoir manipuler les touches alt+tab de son clavier. C’est le B-A BA. Tu sais pas faire ça, alors autant arrêter de suite. Autant bosser pour de vrai… (Ah oui, je me permets de te tutoyer parce que, je ne sais pas, je me sens l’âme d’une sensei…)

Bah ouais mais moi j’ai un Mac, alors alt+tab, c’est pas mon univers, désolé…

Je rappelle, on parle bien d’être acteur d’entreprise. Et les entreprises où tous les employés ont des Mac, à part chez Apple, ça existe pas…

Bah euh, si, moi j’bosse chez Canal+ et on est tous super bien équip…

Ca n’EX-IS-TE PAS!

– la navigation privée est ton amie. Tu laisses le son coupé par défaut, aussi.

– Méfie toi des pop up qui s’ouvrent incognito; ça c’est une plaie. Ton chef arrive à pas feutrés, tu veux passer de « Govoyages » (pas bien) à Outlook (bien) en un clin d’oeil mais une petite fenêtre La Redoute vient foutre la merde dans toute ta démarche.

Et encore, ce n’est qu’une fenêtre La Redoute. J’ai quelques anecdotes croustillantes qui sont parvenues à mes oreilles, concernant un collègue qui matait un tout autre style de sites de voyeurages ^^. Je pense qu’il aurait voulu que les pop-up soient plutôt down le temps d’un instant.

Mais je m’éloigne.

2) L’ACTING, NIVEAU DEBUTANT:

En sus des fondamentaux, il faut savoir taper rapidement sur ton clavier. On doit croire que t’es un fou, que tu es en train de hacker le site du Pentagone.

Pas la peine d’être un dactylographe classe premium, on se fiche que ton texte ressemble à ça:

klchlzhvkbd=zbvb=EQbv=qv=kf=vbd,dsbvuaBEN;K:BQSDVH =Hvbd=zbvHz:v

bhcvlzbdvhdlhzbvllzbvjdbxvk=qv:cdqyvdicygdgfhilzehsbvgvqs:hclivgqsobvhi

djksbvhjzlc gqdsjv cdj:sZHVS:JVHJ:DSBEHVN:QBDFHK:QV BK:QBF K:QDB Ω√:BJQBEH

BVKD: BSFHVJQBDS:VQHJDVJEZGFVEL!OGCVUESJBVGUIMQGVUYERHKVBCZEIGV

L’important, c’est l’effet.

Just Pretend

//

3) L’ACTING, NIVEAU INTERMEDIAIRE

Il faut maintenant rentrer dans la peau du personnage. La peau de l’employé, j’entends, l’employé qui bosse pour être plus précise.

Ici, l’idée c’est de jouer sur l’attitude. Et c’est ça qui marque la différence capitale entre l’acteur d’entreprise et le figurant d’entreprise.

Pour cet aspect, il n’y a pas vraiment de marche à suivre, c’est un peu au feeling de chacun. L’essentiel, c’est d’avoir l’air sérieux en toute circonstance, et si possible, de froncer les sourcils en signe de concentration extrême. Un indicateur de succès ☞ ça éloigne les collègues:

Dis-moi, Jeanine, est-ce que je peux te poser deux trois questi… Ah oups! Tu m’as l’air à fond!! Bon bah, excuse-moi, je repasserai plus tard…

Pour te donner une idée, voici ce à quoi ça doit ressembler:

Businessmen working on computer l
==>Youtube

//

Facebook
==>Facebook

//

barack-obama-reelu-pour-4ans
==>Multi-circonstance (Ebay, Asos, Kayak,…)

Ce dernier exemple, appelé L’Obama Poker Face ou OPF dans le jargon, fonctionne très bien en cas de vérification inopinée de son compte bancaire. A titre personnel, dans cette situation précise, je n’ai pas besoin de jouer la comédie, ça vient naturellement… (« Bon, on est le 12 et il me reste 32€ pour tenir jusqu’à la fin du mois… » *perplexe*).

Il arrive même qu’une larmichette coule quand je m’aventure sur le site de la SNCF…

4) L’ACTING NIVEAU AVANCE:

A ce stade, t’es presque un Jedi.

Tes sens sont en éveil. Comme the Sentinel (série de fin des années 90, qui passait sur M6. Si tu n’as pas connu, ce n’est pas grave).

Tu contrôles tes émotions, ton corps.

Concrètement, qu’est ce que cela signifie?

Tu peux reconnaître le moindre de tes collègues au bruit de ses pas. Tu peux calculer en une demi-seconde l’instant précis où le big boss passera devant ton bureau, en fonction de l’hygrométrie, de la température, de la vitesse de circulation de l’air et du facteur de pénétration de la lumière. Tu peux savoir qui a lancé une impression en fonction des cliquetis que fait l’imprimante. Tu peux savoir qui t’appelle avant même que le téléphone ne sonne. Et bien d’autres.

En terme de body control (contrôle du corps), il faut maitriser l’art de dormir les yeux ouverts (à défaut, voici un TIP/TRICK ). Ou encore contenir son fou-rire. Ou neutraliser sa colère; par exemple, tu fais une recherche de billets Paris-Londres en Eurostar, l’aller un vendredi; le retour un dimanche. Total: 390 €, presque un Paris-New York ==> Les insultes à l’encontre de la SNCF, du tunnel sous la manche, …etc, tu peux les proférer uniquement dans ton fort intérieur.

Je reviens sur le fou-rire.

A ma connaissance, il existe deux cas de figures possibles : le fou-rire prévu et le fou-rire inattendu.

Illustration du premier cas: en tapant « Chevalier et Laspalès » sur Youtube, tu te mets dans des conditions psychologiques pour te plier en quatre, logique.

Ah, non, ça te fait pas rire…?

Ah, tu fais PAS ce genre de recherches sur le net…?  Etonnant…

Bref, toujours est-il que quand tu fais la démarche d’aller chercher une source de rigolade, tu prépares ton corps à réagir et notamment, à ne rien laisser paraître.

Illustration du 2ème cas: c’est un peu plus vicelard… Tu fais une recherche sur le meilleur moyen d’exterminer les moustiques et sorti de nulle part, tu tombes sur cette image:

561358_435880843183592_101555193_n

D’une, ça n’a clairement aucun rapport avec les moustiques. Je ne sais même pas par quel cheminement improbable il est possible de tomber sur ça en partant d’une recherche concernant un insecte. Comme le net est merveilleux.

De deux, c’est là l’occasion pour tes capacités d’acteur de se manifester au maximum. Un bon challenge en somme.

Un exemple de marche à suivre, si tu sens le fou-rire s’emparer de toi: pouffer de rire, en finissant par un gros « HUuuum HuUUum » histoire de faire croire que tu étais en réalité en train de tousser et que tu te racles la gorge pour déloger le glaviot imaginaire qui est resté coincé. Si ça persiste, tousser bien fort un bon coup, puis mimer une palpation de ganglion (mais en vérité, tu t’efforceras d’aplatir tes joues et de masquer ton visage rougi par l’émotion… sauf si t’es noir, tu ne rougis pas normalement)

Voilà, tu sais tout ce qu’il faut savoir.A force d’entrainement et de pratique, on peut même arriver à ça:.

//

Woodyni, consultante chez CorporAct’ INC.

 

Publicités

2 réflexions sur “[NIMP] C’est quoi, un bon acteur d’entreprise?

  1. mdrrrrr woodyni je crois que grace à toi je suis fin pret!! il me reste plus qu’à trouver du boulot! XDDDD
    (je me vois bien comme le mec de ta vidéo plus tard… mdr)

    1. Lol Jehuty! N’hésite pas à l’imprimer pour pouvoir le ressortir de temps en temps quand tu pourras mettre ces conseils en application 🙂

      Sinon, le mec de la vidéo, c’est un peu mon maître Yoda…

Leave a comment :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s