[Nip-Hop] RUSH BALL

[This article is available in english here]

Aujourd’hui, je vais parler de Rush Ball, un duo de danseuses japonaises dont je suis une fervente admiratrice.

Avant d’aller plus loin dans la description, attardons-nous sur le détail qui tue: le nom même du groupe, Rush Ball.

Par curiosité, j’ai été lire quelques traductions que proposait le net:

  • Précipiter balle …………………..selon Google Traduction
  • Balle (boule) de ruée (jonc) …..selon Reverso
  • Boule de précipitation ………….selon Systran

Ca fait moins classe, d’un coup…

Chercher à définir/traduire les noms d’artistes revient à tenter d’expliquer les devantures de salons de coiffure, style « L’Hair Marin », « Selec’Tifs » ou encore « Faudra Tif Hair »

Mais je ne sais pas, il y a quelque chose dans ce nom qui m’évoque la puissance et la folie, comme un taureau qui charge ou une pluie de Hadoken…

Street-fighter-Hadoken
Pluie de Hadoken…

Parce qu’au final, ces filles-là, c’est ça: une énergie débordante, une puissance de feu. C’est percutant.

C’est en 2009, lors des présélections parisiennes du grand concours de danse Hip Hop, Le Juste Debout, qu’elles se sont révélées à un public international. Elles ont chuté en finale de la compétition, non sans avoir marqué les esprits et conquis le public.  Non parce que 2009, ça leur fait quoi? 10-12 ans?

Malgré ce jeune âge, elles sont su impressionner par leur technique, leur flow, leur originalité et l’alchimie qui se dégageait de ce duo.

3l6a9_480x270_1j0wbl
Kazane (g) et Maika (d); Juste Debout 2009

Mais Rush Ball, c’est qui?

Kyoka YAMAMOTO, 17 ans et Maika IKEDA, 15 ans, toutes deux de la ville d’Osaka, forment depuis 2004 le duo Rush Ball.

Elles ont toutes deux commencé très jeunes, respectivement 7 et 3 ans, et ont rapidement atteint  un niveau leur permettant de dominer de nombreuses compétitions (catégorie kids) et gagner le surnom de « Naniwa no dangan musume » que l’on peut traduire par Les flingueuses de Naniwa.

(Une traduction littérale serait affreuse car musume signifie « fille »; dangan signifie « balle » [d’arme à feu] et Naniwa, c’est l’ancien nom d’Osaka. Les filles balles de gun de Naniwa…, moins convaincant :-s).

En tout cas, les flingueuses ont mis le feu à Bercy lors du Juste Debout 2012 mais ont malheureusement chuté en finale :’-(.

Je ne doute pas un seul instant qu’elles finiront par atteindre la plus haute marche du podium, tant leur style gagne à la fois en finesse et en explosivité. Maintenant adolescentes, elles jouent plus de leur féminité sans tomber dans la caricature. Elles ressentent la musique jusqu’au bout de leurs orteils et le communiquent aisément au public. En tout cas, moi, ça ne me laisse pas de marbre!!

Plutôt que du blabla, voici des vidéos:

2006

2012

Belle évolution.

Sinon, pour précision: la partenaire de Maika lors du Juste Debout 2009 était Kazane. Elle n’appartient pas au groupe Rush Ball mais reste dans leur entourage (groupe JESUS [Kyoka – Mirai – Kazane], groupe IGNITER [Maika – Mao – Kazane]).

A plus

Publicités

Une réflexion sur “[Nip-Hop] RUSH BALL

Leave a comment :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s