Baptême Ramen

Ce soir, pour la première fois, j’ai goûté les fameux râmen.

Cette spécialité japonaise, d’origine chinoise, est constituée de pâtes fraîches servies dans un bouillon et accompagnées d’une garniture de légumes avec ou sans viande. Il en existe plusieurs sortes, les variations se faisant surtout sur le type de bouillon et l’accompagnement.

Nous sommes allées à Naritake, au 31 rue des Petits Champs à Paris, dans le Japan Town (je voulais faire un truc à la China Town mais ça le fait moins, là…). Il n’y avait pas trop de monde. En cette période de fin d’année, il fait froid, il fait humide, les gens restent plutôt chez eux ou vont remplir les Fnac et les Sephora en quête de cadeaux de Noël ou alors, ils ont déjà déserté la capitale. Ce n’est pas pour me déplaire – 15 minutes de fil d’attente seulement…

Pour ma part, j’ai mangé un チャーシュー味噌ラーメン (châshû miso ramen): c’est un bouillon miso avec des tranches de porc rôti. Comment dire… C’est savoureux, la viande fond dans la bouche, le dosage nouilles/légumes est juste à point, bref, une tuerie!!

2937064927_b8fed636bd

Quelques recommandations cependant:

  • Ceux qui ont un gros appétit pourront manger, savourer, apprécier sans problèmes, vous ne sortirez pas de là mort de faim.
  • Ceux qui ont un appétit léger à moyen mais une bonne assurance et notamment, une assistance rapatriement en béton, peuvent manger l’esprit tranquille. Mangez à votre faim (c’est à dire la moitié du bol), l’assurance se chargera de vous envoyer un taxi qui vous ramènera chez vous. Car une fois bien repu, il vous sera presque impossible de vous déplacer.
  • Ceux qui n’entrent dans aucune de ces catégories… bonne chance. J’étais rassasiée au bout d’une demi douzaine de cuillerées  Je ne voulais pas perdre la face devant la serveuse qui me regardait d’un air hostile, donc j’ai quand même fini le plus gros des parties « solides »… Puis, faute d’assurance, je suis rentrée chez moi à pied+train, la peau du ventre tendue comme un djembé, déambulant l’air hagard, les yeux mis clos et la bouche grande ouverte… Une épopée.
  • Ne pas venir avec des vêtements trop chauds: il y a des radiateurs au mur, des radiateurs au plafond, la cuisine est au centre de la salle, bref, il fait 27°C. De plus, il est fort probable que le plat que vous commanderez vous réchauffe l’oesophage à la vitesse de l’éclair…

Voilà, c’était la réaction à chaud (mwahaha, même pas fait exprès).

Publicités

Une réflexion sur “Baptême Ramen

Leave a comment :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s